Un week-end à Lille
Nath de Panameil y a 2 ans
1
0

Ce voyage a été partagé par Nath de Paname

Profitez des bons conseils de l'auteur, et n'hésitez pas à créer votre propre voyage dans cette destination.

Ville tantôt flamande, bourguignonne, espagnole, mais aussi bien française, Lille a une histoire très singulière. C'est une ville à la fois  :

  • Militaire, comme en témoigne le riche patrimoine de la ville : la citadelle de Vauban, les fameux canonniers de Lille, les portes issues des fortifications (de Paris ou de Gand)  ;
  • Industrielle et commerçante, d'abord bâtie autour d'une voie navigable (la Deule) favorisant les échanges, puis en développant les industries mécaniques (avec la proximité des mines de charbon) et bien sûr textiles (filatures, peignages...). Pour l'anecdote, mon grand-père me racontait que dans les années 50, Roubaix était tellement en avance dans l'industrie textile qu'il voyait débarquer des experts de New York pour copier le modèle français... Autres temps, autres mœurs...
  • Aujourd'hui très ouverte sur le monde (tourisme), étant à un carrefour stratégique entre Paris, la Belgique et l'Angleterre (Londres est à 1h20). Lille n'est d'ailleurs le centre que d'un plus grand ensemble, englobant Roubaix, Tourcoing et même une partie de la Belgique (Tournai, Mouscron, Courtrai).

Et enfin, Lille c'est surtout un état d'esprit, celui des gens du Nord. Après avoir pas mal voyagé et vécu par monts et par veaux, ce n'est pas un cliché : il y a vraiment un savoir-vivre et une chaleur humaine particulière dans le Nord. Donc, quand on vient à Lille, ce n'est pas seulement pour voir des monuments, mais c'est aussi pour vivre avec ses habitants, même un court moment. Ne vous en privez pas !

Dans le voyage que je vous propose ci-dessous, vous pouvez tout faire à pied ou en transport en commun. Donc si vous arrivez à la gare Lille Flandres ou même Europe, et que votre logement est près du centre, pas besoin de voiture. Et vous avez de quoi vous occuper sereinement entre 2 et 4 jours (un long week-end par exemple). Par contre, je ne pouvais pas terminer ce voyage sans étendre un peu plus loin votre découverte du Nord, en vous emmenant en Belgique et sur la côte.

J'ai aussi utilisé le site FairplayTrips car il vous permet de créer votre propre voyage à Lille très facilement, en vous inspirant du mien si vous voulez pour en faire votre propre version.

Cœur de Lille : Autour de la Grand-Place

Quand on parle du centre de Lille, on parle évidemment de la fameuse Grand'Place, officiellement place du Général De Gaulle. Cette place reflète très bien les différentes périodes de l'architecture lilloise. Le plus beau monument local, la Vieille Bourse, est issue de la période flamande/espagnole (XVIIème siècle), le Théatre du Nord de la période française du XVIIIème, la Colonne de la Déesse en son centre date du XIXème et le bâtiment de la Voix du Nord (le journal local) est d'inspiration néo-flamande au XXème siècle.

En plus d'admirer cette architecture contrastée, vous pouvez commencer la phase "shopping" en vous rendant au Furet du Nord, sur la Grand'Place, une des plus grandes librairies d'Europe. Choix garanti, on peut y passer des heures !

Si vous aimez les livres, alors entrez dans la cour de la Vieille Bourse, où les bouquinistes cotoient les joueurs d'échecs. Profitez de l'architecture flamande magnifiquement restaurée du lieu, par contre les cafés ou restaurants attenants sont peut-être moins indispensables. Lorsque vous traversez la cour intérieure depuis la Grand'Place, vous arrivez sur la Place du théâtre (anciennement appelée Petite Place), également pleine de charme. Vous pouvez y admirer l'Opéra, construit au début du XXème siècle (et même terminé par les Allemands en 1914, après la prise de la ville !), bâtiment néoclassique de la même période que les Grand et Petit Palais à Paris, ainsi que la Chambre de Commerce. Cette dernière date à peu près de la même période (début XXème), mais ici dans un style très flamand, avec un beffroi richement orné comme le veut la tradition locale.

Pour continuer votre visite, et découvrir quelques lieux de shopping, remontez la rue de Paris et tournez sur la droite rue du Sec Arembault. En passant, vous pouvez admirer, voire visiter, l'église Saint Maurice, récemment rénovée (extérieur) et à la taille impressionnante. Lorsque vous êtes dans la rue du Sec Arembault, vous pouvez continuer votre lèche vitrine dans la rue de Béthune, rue piétonne historique et commerçante de Lille. Beaucoup de magasins bien connus (H&M, Zara, etc.), mais, pour faire une halte désaltérante, vous pouvez vous arrêter dans un de mes lieux fétiches de Lille, la Brasserie André (qui fait salon de thé en après-midi). Le cadre chaleureux et la qualité valent bien un peu d'attente (parfois) et des prix (un peu) élevés.

Pour terminer ce petit tour, vous pouvez rejoindre la place Rihour, adjacente à la Grand'Place.  Connue pour le Palais Rihour, siège de l'office du tourisme de Lille, et intéressant car il date de la période bourguignonne de la ville. De là, vous pouvez rejoindre la Grand'Place, pour commencer une nouvelle balade...

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Balade dans le Vieux Lille (1/2)

Nous poursuivons notre balade en entrant dans le Vieux Lille. Quartier historique ayant abrité pendant longtemps les habitants les plus pauvres de la ville, il en est aujourd'hui le quartier peut-être le plus cossu (bobo diront certains). Ici, beaucoup de shopping possible, avec des boutiques de luxe, des magasins de bouche, beaucoup de cafés, de restaurants et de lieux de sortie.

Mais aussi un magnifique patrimoine architectural. Promenez vous librement depuis la Grand'Place, en passant par la très commerçante rue Esquermoise (si vous avez une petite faim, arrêtez-vous dans la pâtisserie Méert et découvrez une vraie spécialié du Nord, les gaufres à la cassonade), puis faites un petit détour par la rue Jean-Jacques Rousseau, traversez (la journée de préférence) le jardin de l'Abbaye de Loos (où les enfants pourront un peu se défouler après avoir mangé leurs gaufres...) et continuez dans la rue des Vieux Murs, pour découvrir la charmante et typique place aux Oignons.

De petites échoppes, un estaminet où déguster une bière locale, le temps s'est arrêté sur cette petite place très proche de la rue de la Monnaie et de la cathédrale de la Treille. Si vous poursuivez votre chemin, vous arriverez donc sur la fameuse rue de la Monnaie, qui recèle plusieurs trésors du Vieux Lille.

Avant de découvrir plus avant la rue de la Monnaie, vous pouvez faire un détour à la maison natale de Charles de Gaulle. C'est un petit musée très simple, qui ne vaut le détour que si vous êtes sensible à l'histoire ou à l'homme.

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Balade dans le Vieux Lille (2/2)

Que vous ayez ou non fait le détour par la maison natale de Charles de Gaulle, nous nous retrouvons dans la rue de la Monnaie, pas trop loin de la place du concert. Si vous avez loupé les gaufres de Méert, peut-être vous laisserez-vous tenter par les merveilleux de la bien nommée pâtisserie Aux Merveilleux. Elle est facile à repérer, c'est là où il y a la queue disappointed. Par contre, si c'est l'heure du déjeuner, j'aime bien profiter du soleil et du calme de la terrasse de l'Assiette du Marché, restaurant servant des plats bien cuisinés, dont certains typiques, pour un prix très correct.

Maintenant que vous êtes rassasiés et pleins d'énergie, découvrons toutes les richesses de cette rue de la Monnaie. Commençons par un détour par la cathédrale Notre Dame de la Treille. Construction assez récente débutée au XIXème siècle, dans le but de faire de la très catholique Lille un archevéché à part entière, l'histoire de Notre-Dame de la Treille (statue symbolisant la Vierge Marie) remonte elle au XIIIème siècle. Si la statue originale a disparu en 1959, la cathédrale, dont la construction a duré 145 ans (de 1854 à 1999), présente une architecture très contrastée. Chacun y trouvera des éléments à apprécier (la sainte chapelle impressionnante) ou à critiquer (la façade), mais lorsque vous êtes dans le Vieux Lille, la visite vaut vraiment le détour.

En revenant rue de la Monnaie, passez par l'Hospice Comtesse pour admirer cette superbae batisse du XVIIème siècle. Elle est bordée d'un joli jardin, et abrite un musée présentant, d'un coté, l'histoire du Lille post-Renaissance, avec des objets et du mobilier de la vie quotidienne, et dans l'ancien dortoir, des tableaux et des portraits d'origine flamande très représentatifs de la culture locale.

En sortant par le jardin, du coté de la place Louise de Bettignies, vous verrez plusieurs maisons très typiques de la ville, notamment la maison de Gilles de la Boë. Pour terminer votre tour du Vieux Lille, passez par la rue de la Grande Chaussée, où vous pourrez reprendre votre shopping (ici dans les boutiques de luxe) et rejoindre la Grand'Place.

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Plus de visites à Lille

Il y a bien plus à visiter à Lille que l'hypercentre et le Vieux Lille. Si vous êtes bon marcheur (comme tout touriste qui se respecte wink), vous pouvez, depuis la Grand'Place, remonter la rue de Paris, pour arriver sur la place Simon Vollant, où vous découvrirez la très belle Porte de Paris, construite sous Louis XIV au XVIIème siècle (par l'architecte Simon Vollant, qui donne son nom à la place). Cette porte, jouant à l'époque encore un rôle défensif, a été totalement restaurée en 2004, lorsque Lille était capitale européenne de la culture.

Vous pouvez coupler la découverte de la Porte de Paris avec la visite de l'hôtel de ville, et de son beffroi classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (avec les autres beffrois français et belges de la région). Bien que de construction récente (début du XXème siècle), l'architecture est assez représentative du style flamand, et son beffroi est le plus haut de la région. Faites le détour si vous avez le temps, ou si vous voulez gouter aux plats typiques du Nord (carbonade, welsh...) servis à la brasserie de l'Hermitage Gantois (l'Estaminter Gantois), tout près de la Porte de Paris. Bonne ambiance, prix corrects avec des spécialités faites maison et bien sûr, d'excellentes frites  !

Une autre partie de la ville a découvrir se trouve autour de la place de la République, qui abrite, en plus de la préfecture, le Musée des Beaux-Arts. Classé comme le premier musée provincial en termes d'œuvres exposées et pour la richesse de ses collections, il comporte une magnifique collection de peintures flamandes du Moyen-Âge et de la Renaissance, ainsi que des œuvres de maitres jusqu'au XXème siècle (pour n'en citer que quelques uns  :  Le Greco, Le Tintoret, Véronèse, van Dyck, Chardin, Corot, Courbet, Delacroix, Goya, Dufy, Léger, Picasso...). En plus de ces collections bien mises en valeur par la rénovation des années 1990, vous pouvez admirer des scultpures des XIXème et XXème siècles (Rodin, Bourdelle). Occasionnellement, le musée expose également des dessins de grands maitres de la Renaissance italienne (Raphael) ou de l'école flamande (Dürer, Rubens, Van Dick). Enfin, une collection numismatique de pièces et de médailles complète une visite déjà très riche. Si vous êtes passionné d'art, ou simple curieux, passez quelques heures dans ce musée vraiment intéressant lors de votre visite à Lille...

Autre chef d'œuvre local, la fameuse citadelle de Vauban, surnommée, par son créateur lui-même, la "reine des citadelles". Sa construction a été ordonnée juste après que Louis XIV ait pris Lille aux Espagnols, en 1667. Le site historique, toujours en actiivté (il abrite le quartier-général du corps de réaction rapide, après avoir accueilli le fameux 43e régiment d'infanterie), est entouré d'un parc, communément appelé Bois de Boulogne. C'est un des hauts lieux de promenade dominicale des lillois, et il est tout à fait adapté à la course à pied.

Enfin, si vous avez envie (et la possibilité) de cuisiner (par exemple en louant un appartement sur AirBnB plutôt qu'un hôtel), et que vous êtes sur Lille un dimanche matin, alors n'hésitez pas à découvrir le marché de Wazemmes. Très populaire, il est le lieu de vie des Lillois le dimanche matin. En son centre se trouvent les Halles de Wazemmes, avec force magasins de bouche. Deux adresses que j'apprécie particulièrement (qui sont aussi ouvertes à d'autres moments de la semaine)  :  la poissonnerie Au Petit Mousse et le primeur Parent. Ils se situent tous les deux dans la rue Gambetta, très commerçante, où tout est ouvert le dimanche matin.

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Avec des enfants

Si, comme moi, vous avez des enfants, ils pourront profiter de leur visite à Lille, en mangeant des gaufres ou des frites locales, délicieuses. Mais si vous sentez à un moment qu'ils doivent se défouler, alors emmenez-les du coté de la Citadelle. Là, vous trouverez (les mercredi, samedi, dimanche ou pendant les vacances scolaires) un petit parc de jeux, les Poussins. Sans prétention, les enfants peuvent se défouler sur des manèges, des trampolines, des grands 8, etc. Plusieurs heures d'amusement garanti pour les enfants jusqu'à 12 ans, à privilégier les jours de soleil (les gens du Nord sont habitués à être sous la pluie, les non natifs un peu moins...).

Tout à coté, vous pourrez découvrir le zoo de Lille, qui compte plusieurs centaines d'animaux, et dont l'entrée est gratuite. Panda roux, rhinocéros et zèbres sont au rendez-vous. Il y a parfois du monde, mais la circulation se fait gentiment, et les gens du Nord sont plutôt détendus, donc tout se passe dans une bonne ambiance. Si vous allez au Poussins, profitez en donc pour faire un détour par le zoo (et prévoyez au moins 1h30 si vous avez des enfants jeunes).

Enfin, le musée d'histoire naturelle de Lille est aussi l'occasion pour les enfants de découvrir les animaux, empaillés ceux-là. Une architecture métallique typique de la fin du XIXème / début du XXème siècle, donne une atmosphère très particulière au lieu, et les collections sont riches, avec beaucoup de petites fiches faciles à lire pour les enfants. On a parfois l'impression que les collections sont un peu entassés dans ce lieu, à l'étroit, mais pour le prix (3,60€ pour le plein tarif), on divertit ses enfants pour une partie de l'après-midi, même en cas de pluie (oui, ça peut arriver à Lille...).

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Autour de Lille (sans voiture)

Si Lille est devenue la ville-centre de l'agglomération, on a longtemps parlé du triptyque "Lille - Roubaix - Tourcoing", à une époque où ces dernières étaient encore à leur sommet. Soyons honnête, ce temps est tout de même révolu, même s'il reste quelques éclats du passé dans un quotidien moins prestigieux. Ce sont ces éclats que nous vous proposons de découvrir, si vous avez un peu plus de temps que les 2 jours serrés d'un week-end.

Depuis la gare Lille-Flandres, prenez le tramway direction Roubaix, et, après un voyage d'une vingtaine de minutes, descendez à l'arrêt Villa Cavrois (le bien nommé). Vous n'êtes pas encore tout à fait à Roubaix, mais à Croix, la banlieue chic de Roubaix. Vous avez d'ailleurs pas loin une des meilleures écoles de commerce de France, l'EDHEC, et il est agréable de s'y balader.

La Villa Cavrois donc. Construite dans les années 30 pour l'industriel roubaisien Paul Cavrois (qui a fait fortune dans le textile, on est à Roubaix !), elle se conçoit comme un château moderne du XXème siècle, avec parc attenant. Très lumineuse, sans fioritures excessives, elle fait la part belle au style Art-Déco, que j'adore personnellement. Bref, à visiter si vous voulez sortir un peu de Lille.

Sur votre lancée, vous pouvez marcher jusqu'au Parc Barbieux pas trop loin. Ce parc, bien connu des locaux, est très bien entretenu et propose diverses activités aux enfants : manège, mini-golf et, le top, donner à manger aux canards ! En été, on peut y faire du pédalo ou de la barque, et on y pique-nique joyeusement. Le tout à deux pas du tramway qui vous ramène directement dans le centre de Lille.

Ce même tramway peut également, dans l'autre direction, vous amener dans le centre de Roubaix, ou vous pourrez découvrir la Grand-Place de Roubaix, où trone l'Hôtel de Ville. Symbole de la puissance industrielle de la ville lainière au début de XXème siècle, il a été restauré récemment pour retrouver (un peu) de son lustre passé. Si le détour par la Grand-Place est loin d'être indispensable, je la mentionne comme étape sur le chemin qui nous mène vers un musée qui, lui, vaut bien un détour : la Piscine de Roubaix.

A l'origine piscine municipale, le bâtiment a été aménagé à la fin des années 1990 en musée (d'où son surnom). Ce recyclage architectural est très réussi, comme au musée d'Orsay à Paris (une ancienne gare). Les collections permanentes sont très orientées sur les artistes locaux (intéressant si vous voulez approfondir la culture du Nord), mais le musée accueille surtout des expositions temporaires internationales. Vérifiez sur leur site les expos lors de votre visite.

Si vous êtes fan des musées et que vous voulez découvrir la ville de Tourcoing (pas indispensable...), profitez du réseau de transport public efficace de la métropole pour continuer votre périple en métro, ligne 2, direction C.H. Dron, et descendre à l'arrêt Tourcoing Centre. De là, vous marcherez vers le Musée Eugène Leroy (ou MUba pour les intimes). Musée assez petit, l'exposition permanente présente des œuvres du XVIème au XXème siècle. Si l'expo temporaire en cours vous plait, allez-y, sinon il y a pas mal d'autres choses à faire dans la métropole.

Et justement, il y a un musée qui lui est bien plus riche, et fait la fierté des locaux : le Musée d'Art Moderne de Villeneuve d'Ascq, aussi appelé LaM (pas la chanteuse, rassurez-vous !). Un peu plus difficile d'accès (il faut prendre le métro + le bus à partir de Lille), il vaut le détour si vous aimez l'art de XXème et XXIème siècles. Picasso, Modigliani, Fernand Léger, les collections permanentes sont riches, et les expositions temporaires souvent très intéressantes (l'expo Modigliani en 2016 était superbe). Attention, il peut parfois y avoir beaucoup de monde, et vous pouvez faire la queue même lorsque vous avez réservé un billet.

Découvrez ces petits détours dans la métropole si vous en avez le temps et le goût.

Tous les lieux de ce dossier sont indiqués sur la carte ci-dessous :
Conclusion

Voilà pour notre petite visite de Lille, que vous pouvez mener en 2 à 4 jours. Je me suis volontairement limitée à Lille intra-muros ou aux sites accessibles en transports en commun, sans voiture. Si vous disposez d'un véhicule, alors profitez de la région, il y a tant à faire  :  les plages du Pas-de-Calais (Le très chic Touquet, ou Wimereux près de Boulogne-sur-mer), les caps Gris-Nez et Blanc-Nez, pour leur nature sauvage, les villes frontalières de Belgique (Tournai, Courtrai ou Ypres), la cote belge (ma station balnéaire préférée à La Panne, ou la plus chic Knokke-le-Zoute), ou encore découvrir la méconnue Arras. Vous m'avez compris, je pourrais passer des jours à vous conter les trésors de ma région d'origine, aussi vaut-il mieux que je m'arrête là. Alors, amusez-vous bien à Lille, profitez du patrimoine, et surtout de la chaleur des gens du Nord  !